Le lobby catholique à la manœuvre

« Vous avez beau ne pas vous occuper de politique, la politique s'occupe de vous tout de même ». Charles de Montalembert (1810-1870, représentant du catholicisme dit alors libéral) On se rappelle qu'en 2013 des organisations qui interviennent dans des champs différents se sont coordonnées pour combattre la loi Taubira sur le…

Prostitution : après le vote de la loi, ne pas baisser la garde

Après des réflexions préalables à la discussion de la loi publiées  dans ReSspublica - non sans réserves d'une partie de la Rédaction - relatives à la pénalisation des clients,  le législateur a tranché et nous souhaitions mentionner sous forme de courtes citations l'article de Esther Jeffreys et Huarya Llanque (Attac)…

« Délinquance : les coupables sont à l’Intérieur », par F. Delapierre

"Délinquance : les coupables sont à l'Intérieur", par François Delapierre, éd. Bruno Leprince, sept. 2013, 264 p., 10 € La présentation polémique de l'ouvrage (le titre, les visages affrontés à égalité en couverture de Nicolas Sarkozy et     Manuel Valls) pourraient faire croire qu'il s'agit d'une déclinaison du "Tous pourris". Heureusement…

Prostitution : encore un effort pour être abolitionnistes !

NDLR Dans son numéro du 12 juillet 2012 Respublica publiait sans prendre parti deux poins de vue respectivement favorable (Abolition 2012) et hostile (le Planning) à la pénalisation du client en invitant le lecteur à se faire une opinion. Avec ce texte, nous relançons le débat auprès de nos lecteurs.

Pourquoi revenir aujourd’hui sur la question de l’abolition alors que tous les arguments possibles « pour », « contre » et « comment » semblent avoir été déjà mille fois exposés ? Disons d’emblée que nous ne discuterons ici ni des positions prohibitionnistes, ni des positions règlementaristes. En revanche la position abolitionniste officielle de la France – où le scepticisme fait bon ménage avec la résignation – se voit interrogée de deux façons : le calendrier parlementaire annoncé par Najat Vallaud-Belkacem amène les partis politiques et le mouvement associatif et citoyen à se positionner, tandis que les médias favorisent jusqu’ici l’expression du scepticisme à l’égard d’un changement législatif ; des schémas de pensée anciens et des résistances demeurent dans l’esprit de nombreux camarades, qu’il est temps de lever pour que le débat progresse et soit porté devant le public de façon raisonnée, sans se cacher qu’il est difficile pour chacun de s’abstraire de la dimension intime de la sexualité que la question implique. (suite…)

Prestations familiales : du sable dans la machine à raboter

On nous répète que les Français sont plus que d’autres attachés à l’égalité, aspirent à la justice, d’où le débat toujours aussi vif sur les politiques fiscales. Or les questions d’égalité et de justice reviennent par la fenêtre à propos de la politique familiale, face à la volonté gouvernementale de « gratter » 2,2 milliards d’euros sur plus de 61 milliards d’euros de prestations familiales (1)http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATSOS04603)).

(suite…)

Mieux vaut être femme en Uruguay qu’en Pologne !

Dans un pays où l'IVG était jusqu'à maintenant passible de neuf mois de prison pour la mère et jusqu'à vingt-quatre mois pour le praticien, le projet de loi dépénalisant l'avortement jusqu'à 12 semaines de gestation a été définitivement adopté par le parlement uruguayen le 17 octobre (Cuba l'avait fait en…

« Panorama sur l’histoire des syndicats » par A. Graux, en souscription

Je ne vous proposerai pas en cette veille de vacances le roman de l’été mais un investissement indispensable bien que modeste : il s’agit en effet d’avancer 20 € pour permettre la publication du « Panorama sur l’histoire des syndicats » écrit par Allain Graux, éd. Les points sur les i [1]. Pourquoi une souscription alors que rien d’équivalent n’existe ? Aucun éditeur ne serait donc prêt à prendre des risques pour un ouvrage aussi bien renseigné, peut-être par crainte que le sujet ne passionne pas un public suffisant ? Ou que la forme ne rentre pas dans les catégories habituelles de la monographie, de l’encyclopédie, de l’essai ou de la thèse ? (suite…)

Bon courage, Mme Bertinotti, pour « ouvrir le mariage et l’adoption à tous les couples » !

Dans le prolongement des promesses du candidat Hollande, vous avez déclaré à propos de cette "ouverture", le 17 juin dernier, devant l'assemblée générale de l'Union nationale des associations familiales (UNAF), « c’est une mesure d’égalité, ce seront les mêmes droits, mais également les mêmes devoirs... Même responsabilité pour chacun, celle de…

Harcèlement sexuel : incurie et déni de justice

Ce n'est qu'en 1992 que la France a pénalisé le harcèlement sexuel, encore l'a-t-elle fait avec réticence, ne retenant que les faits à l'initiative des supérieurs hiérarchiques ; en 1998, la possibilité d'incriminer les collègues fut acquise... puis annulée en 2002. Malgré l'action résolue de l'AVFT - Association européenne contre…

Front national : une BD à administrer de toute urgence

Alors que les sondages indiquent des intentions de vote à raison de 26 % chez les 18-24 ans en mars (soit le double de ce qu'elles étaient au 4e trimestre 2011 !), et quoi qu'on pense de leur possibilité à influer significativement sur les résultats, il faut reconnaître que l'opération « dédiabolisation/médiatisation » de…

Démocratie et laïcité en Algérie : un double processus à soutenir

A l’occasion de la Fête de l’Humanité, la rédaction de Respublica a rencontré une délégation du Parti pour la Laïcité et la Démocratie (PLD) algérien, dont Moulay Chentouf, coordinateur du bureau national, Sophia et Nariman, deux jeunes étudiantes de Constantine de 20 et 21 ans, qui ont adhéré au PLD, il y a deux ans.
Rappelons que le PLD, issu du Parti d’Avant-Garde Socialiste (PAGS) et héritier du Parti communiste algérien, a vu le jour en 2009. Nous avons déjà publié sa charte de la Laïcité du 5 juillet 2010 et signalé la marche pacifique du 22 janvier 2011, initiée par le RCD (Algérie : suite à la marche du 22 janvier ) à laquelle le PLD s’est joint.
Interdites par le pouvoir, ces marches ont eu lieu malgré tout à Alger et Oran principalement, les semaines suivantes. La Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie (CNCD) en Algérie s’est constituée à cette occasion.
La CNCD est composée du Rassemblement pour la Culture et de la Démocratie (RCD), du PLD, d’associations démocratiques et de personnalités, dont Me Ali Yahia Abdenour. (suite…)

La nécessité d’un choix public raisonné sur l’énergie illustrée par la catastrophe japonaise

À l’heure où la situation semble désespérée à la centrale de Fukushima, que le nombre des victimes n’est pas encore connu et que des centaines de milliers de personnes subissent encore les conséquences d’une catastrophe naturelle sans précédent, l’UFAL tient à apporter tout son soutien au peuple japonais. (suite…)

Un pas de plus vers la privatisation de l’enseignement

Tribune parue dans l’Humanité du 9 janvier. Tantôt au grand jour, tantôt à pas feutrés, l’entreprise gouvernementale de privatisation de l’enseignement se poursuit. Au grand jour : le projet de loi de finances prévoit la suppression de 16000 postes dans le secteur public à la rentrée 2010 ; l’accord signé…