Élections en Israël : retour à la case départ

Le 1er novembre dernier, et pour la cinquième fois en quatre ans, les Israéliens étaient appelés aux urnes… pour peut-être enfin sortir de la crise politique ouverte par l’ouverture des procédures judiciaires à l’encontre de Benjamin Netanyahu en 2019. Contre toute attente, c’est fait. Le « nœud gordien » est tranché, le leader…

Lire la suite à propos de l’article Élections en Israël : retour à la case départ
Affiches de l'extrême droite taguées à Tel Aviv. DR

GUERRE EN UKRAINE : intensification et/ou nucléaire ?

Sur le front de la guerre en Europe, ces six dernières semaines (septembre et début d’octobre) ont été marquées par l’accélération et la radicalisation du conflit russo-ukrainien. Et on peut noter également l’augmentation de l’implication occidentale, d’ailleurs parfaitement assumée, aux côtés de l’Ukraine. Aucune alternative à une guerre conventionnelle meurtrière…

CHRONIQUE DE LA « GUERRE GLOBALE » Partie 2 : TENSION EXTRÊME DANS LE DÉTROIT DE FORMOSE

Après le point sur la guerre en Ukraine dans notre précédent numéro, ce second volet de la « guerre globale » se penche sur l’Extrême-Orient. Nous vivons l’étape ultime précédant une guerre éventuelle, comme c’était le cas en Ukraine dans les années 2000 et 2010, à savoir l’étape du pré positionnement stratégique belliqueux. La tension monte et les Occidentaux, tout comme la Chine populaire, guettent l’erreur éventuelle de l’adversaire pour ouvrir les hostilités.

Bloc OTAN contre bloc Russie-Chine  CHRONIQUE DE LA « GUERRE GLOBALE »

Après le déclenchement de la guerre en Ukraine, la tension monte dangereusement dans le détroit de Formose. Durant les mois de juillet et d’août, nous avons assisté au développement du bellicisme aussi bien en Occident qu’en Orient Plutôt que d’envisager une troisième guerre mondiale, hélas forcément nucléaire, l’on s’oriente peut-être vers une « guerre globale » au niveau planétaire, c’est-à-dire vers des guerres conventionnelles de haute intensité en Europe et en Asie opposant le bloc OTAN et ses alliés au bloc Russie-Chine.

Dans quelle crise sommes-nous ? n°14

Le grand saut dans l’inconnu a eu lieu. Une quinzaine d’années après l’implosion du capitalisme financier lors de la crise dite des « subprimes-Lehman » de 2007-2008, la guerre en Europe revient. La malédiction séculaire des massacres et des destructions colle de nouveau à la peau de ce vieux continent couvert de cicatrices. Le spectre de la guerre devient réalité.

Lire la suite à propos de l’article Dans quelle crise sommes-nous ? n°14
© musée du Quai Branly

Adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN : la Baltique bientôt zone de guerre ?

Le 14 avril dernier, la déclaration de l’ancien président russe et actuel numéro deux du Conseil de sécurité russe, Dimitri Medvedev, a été d’une clarté limpide : il a indiqué que la Russie renforcerait ses moyens militaires, notamment nucléaires, en mer Baltique et près de la Scandinavie si la Finlande et la…

Lire la suite à propos de l’article Adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN : la Baltique bientôt zone de guerre ?
Carte politique de la Scandinavie : Norvège, Suède, Finlande et Danemark

AVEC L’UKRAINE, LA GUERRE EN ASIE EST REMISE À PLUS TARD… DU MOINS POUR LE MOMENT !

Une actualité chasse l’autre : qui se souvient, à l’heure de l’Ukraine en guerre, de l’extrême tension régnant en Asie en 2017, il y a seulement 5 ans ? À l’époque, la péninsule coréenne était à l’extrême bord de devenir le « chaudron guerrier » de l’Asie. Kim Jong Un, dirigeant communiste héréditaire, jouait…

Lire la suite à propos de l’article AVEC L’UKRAINE, LA GUERRE EN ASIE EST REMISE À PLUS TARD… DU MOINS POUR LE MOMENT !
Carte des Nouvelles Routes de la Soie entre la Chine, l'Europe et l'Afrique

DE LA CONTRE-INSURRECTION, DE LA FRENCH THEORY ET DU MOUVEMENT WOKE

La cible principale du « wokisme » est bien l’universalisme progressiste. Au lieu de vouloir effacer les fausses divisions raciales, ce mouvement prétend les accentuer et enfermer chaque communauté dans son ghetto aux murs infranchissables.

Lire la suite à propos de l’article DE LA CONTRE-INSURRECTION, DE LA <em>FRENCH THEORY</em> ET DU MOUVEMENT <em>WOKE</em>
Black and yellow warning sign on a fence stating "Warning, cancel culture spreading fast".

Partisans de la République sociale, ne nous laissons pas endormir !

Les mobilisations contre le Front national ont été fort nombreuses, plusieurs générations militantes y ont participé, avec aujourd’hui une certaine lassitude. Certes, cela fait 38 ans que l’extrême-droite française désoriente la vie politique de notre pays, devenant une sorte de marque de fabrique. En septembre 1983, Jean-Pierre Stirbois parvenait à…

Antivax, anti-pass, la mobilisation qui court l’été comme un canard sans tête

Au cœur de l’été, à la fin juillet et durant le mois d’août, des manifestants ont parcouru en nombre les rues de dizaines de villes françaises. Combien étaient-ils ? Impossible à dire, les chiffres du ministère de l’Intérieur indiquant 240 000 participants paraissent largement sous-estimés. L’événement est inédit : en pleine…

Lire la suite à propos de l’article Antivax, anti-pass, la mobilisation qui court l’été comme un canard sans tête
Copyright Adobe Stock

Dans quelle crise sommes-nous ? n°13

Note de la Rédaction : Voir dans la Librairie militante du site  la compilation des chroniques de 2009 à 2019 parues dans ReSPUBLICA sous forme d'ouvrage, ainsi que  le n°11 et le n°12, pour les deux dernières années. ° °         °  « La crise c’est quand le vieux se…

Lire la suite à propos de l’article Dans quelle crise sommes-nous ? n°13
Photo de l'écran d'un PC affichant des courbes

ENA :  des bâtisseurs… aux syndics liquidateurs !

La France est connue pour son centralisme. Cette notion est loin d’être vraie aujourd’hui, sauf dans deux domaines primordiaux : d’une part, la structure concentrée à l’extrême de son capitalisme monopoliste et parasitaire ; et d’autre part, sa haute administration dont les membres sont la plupart du temps des anciens élèves…

Lire la suite à propos de l’article ENA :  des bâtisseurs… aux syndics liquidateurs !
Logo de l'ENA

Élections en Israël :  victoire en demi-teinte de Netanyahou, un leader nationaliste sans véritable opposition digne de ce nom !

Mardi 23 mars, et pour la quatrième fois en deux ans, les Israéliens étaient appelés aux urnes. Le résultat s’apparente à une victoire en demi-teinte pour le Likoud, le parti de droite du Premier ministre sortant. En effet, avec un peu plus de 23 % des voix, Netanyahou n’a pas fait le plein. Visiblement, l’usure du…

Lire la suite à propos de l’article Élections en Israël :  victoire en demi-teinte de Netanyahou, un leader nationaliste sans véritable opposition digne de ce nom !
Résultat du sondage des élections israéliennes au sortir des urnes en 2021

Printemps 1871, la floraison des Communes dans toute la France… et au-delà même de l’Hexagone !

Dès l’automne 1870, les villes françaises s’enflammèrent pour la République. Les premières tentatives de proclamation de Communes eurent lieu le 28 septembre à Lyon et les 1er et 2 novembre à Marseille. Malgré leur échec, à partir de l’hiver 1870-1871, l’agitation reprit dans de grandes villes comme Bordeaux ou Nantes…

Lire la suite à propos de l’article Printemps 1871, la floraison des Communes dans toute la France… et au-delà même de l’Hexagone !
Couverture du livre "Souvenirs d'un militant ouvrier" de Jean-Baptiste Dumay

La laïcité comme élément du dispositif sécuritaire et la confusion comme stade suprême de la crise idéologique !

Dans le débat actuel sur la laïcité, le président Macron se pare avec délectation d’éléments idéologiques auxquels jamais il n’a cru une seconde. Dans la confusion du « et en même temps », voici notre locataire de l’Élysée converti de fraîche date à la laïcité républicaine. C’est pourtant lui qui…

Lire la suite à propos de l’article La laïcité comme élément du dispositif sécuritaire et la confusion comme stade suprême de la crise idéologique !
Photo d'Emmanuel Macron en compagnie de membres de l'Eglise Catholique devant une école maternelle @ La Croix

Leur « République laïque »… et la nôtre Nier la réalité historique discrédite les valeurs et les principes républicains

L’émotion aux États-Unis face à l’assassinat de George Floyd et sa « réplique » en France avec la mobilisation massive du comité Adama en juin ont suscité des prises de position de personnalités et de comités se réclamant du combat laïque. Le moins que l’on puisse dire est que certaines…

Lire la suite à propos de l’article <span class="entry-title-primary">Leur « République laïque »… et la nôtre</span> <span class="entry-subtitle">Nier la réalité historique discrédite les valeurs et les principes républicains</span>
Carte du monde en 1815, représentant les colonies françaises

Dans quelle crise sommes-nous ? n°12

« La crise c’est quand le vieux se meurt et que le jeune hésite à naître. » Antonio Gramsci « Et le capitalisme s’arrêta… d’un seul coup ! ». L’avenir dira si cet arrêt est définitif ou bien s’il s’agit d’une nouvelle mutation dont ce mode de production a le secret et dont…

Face au désastre global, construisons un « double pouvoir » ! De quoi le Covid-19 est-il le nom ? De la globalisation 

Membre de la Rédaction de ReSPUBLICA, Philippe Hervé analyse régulièrement pour le journal – et ce depuis 2008 – les développements de la crise du capitalisme monétaire : retrouvez ses textes dans le livre Dans quelle crise sommes-nous ? (voir notre Librairie militante, sur ce site).

Le Covid-19 est l’une des terribles conséquences, avec le réchauffement climatique, de ce dispositif mondial de « distanciation »  des rapports de production mis en place à la fin des années 1970. Ce dispositif hyper complexe, trop sophistiqué, à l’architecture archi baroque, était en fait fragile, très fragile. Il vient d’exploser sous nos yeux. Le coronavirus a contaminé un corps économique malade, déjà terriblement déprimé depuis la crise systémique de 2007-2008, et qui survivait difficilement en redoutant chaque hiver. La réalité concrète est implacable : ce dispositif créé par le capitalisme financier pour continuer malgré tout à imposer sa loi était programmé pour mourir jeune. C’est fait !L’étincelle mettant « le feu à la plaine » aurait pu être une crise financière ou une guerre régionale de grande ampleur. Ce fut une crise sanitaire, que beaucoup craignaient d’ailleurs depuis l’épisode du SRAS en 2002-2003, en Chine également. Mais cette crise particulière est d’autant plus terrible que rien n’était prévu pour y faire face. Aucune stratégie, aucune tactique n’était programmée. Une guerre est parfois prévisible, une crise financière peut être limitée en partie, mais celle-ci, avec cet arrêt universel de la production, est totalement inédite. Aujourd’hui, plus de 3 milliards d’humains sont confinés chez eux sans travailler. On pourrait parler de lock-out général sur la planète. Ce caractère fulgurant est particulièrement déstabilisant pour nos dirigeants politiques et encore plus, peut-être, pour l’hyper bourgeoisie transnationale.

(suite…)