Le Brexit a été voté. Mais que va-t-il se passer ?

Beaucoup de commentateurs reprennent la litanie des « chiens de garde » médiatiques sur le chaos qui attend la Grande-Bretagne. Pendant qu’exulte de joie la partie de la gauche de la gauche qui confond le visible et le réel et qui croit qu’il suffit de l’application d’une simple surplombance pour ouvrir la…

Nous étions à la conférence de presse du Mouvement pour la 6e République (M6R)

Mouvement initié par Jean-Luc Mélenchon, il y a deux ans, les porte-parole du mouvement revendiquent aujourd’hui 110.000 soutiens électroniques, 10.000 contributeurs électroniques, 2.000 personnes qui ont participé à la construction de la proposition de loi visant à installer une constituante pour aller vers la 6e République en France et en…

L’avenir de la Sécurité sociale rime avec l’écologie

Vivre dans un environnement sain, est-ce un droit ? La réponse devrait être OUI :

  • Le principe premier de la déclaration de Rio (conférence des Nations Unies pour le développement et l’environnement, 1992) est ainsi rédigé : « Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature ».
  • L’article premier de la Charte de l’environnement, adossée en 2005 à la Constitution française, proclame que « chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de sa santé ».
  • La Charte européenne de l’environnement et de la santé des États-membres européens de l’OMS, signée en 1989, énonce le droit de chacun à un « environnement permettant la réalisation du niveau le plus élevé de santé et de bien-être » ainsi que le devoir de chacun de « contribuer à la protection de l’environnement dans l’intérêt de sa propre santé et de la santé des autres ».

Mais tous ces écrits n’engagent que ceux qui y croient puisque les lois tendancielles du capitalisme génèrent une logique contradictoire avec ces propos. L’écart entre le droit et la réalité est de plus en plus important.
La question environnementale fait souvent la une de l’actualité, que ce soit lors d’un épisode climatique extrême ou au moment d’un pic de pollution. Ces événements semblent toucher les populations de manière indifférenciée, mais la réalité montre que ce sont les plus démunis qui pâtissent plus que les autres des dégâts environnementaux. Ce sont les pays les plus pauvres qui subissent les pires conséquences du dérèglement climatique ou de la perte de biodiversité, et ce sont aussi, au sein des pays riches, les populations les plus pauvres qui habitent dans les territoires les plus touchés par la pollution de l’air et le bruit. Ce sont également les plus modestes qui ont le plus de difficultés à faire face à la hausse des prix des ressources, et en premier lieu celui de l’énergie. Les dégradations environnementales touchent en priorité les populations les plus précaires, et renforcent encore cette précarité. Autrement dit, problèmes sociaux et problèmes environnementaux sont étroitement liés et se renforcent mutuellement. Les deux questions ne peuvent donc être dissociées. (suite…)

Comprendre la nouvelle étape nécessaire tant en Amérique latine qu’en France

Pendant quelques années, les succès de la gauche latino-américaine ont suscité l’enthousiasme de la gauche française voire européenne. Après cet enthousiasme, voici venu le temps des déceptions. Nous avons commencé à analyser la défaite bolivarienne au Venezuela. Une fois retombés les émotions, les enthousiasmes et les déceptions, une seule solution,…

Jaurès, Boudiaf, Rabin : comprendre les stratégies de l’extrême droite Et ne pas être complice de la décomposition des gauches

31 juillet 1914, 29 juin 1992, 4 novembre 1995 : Jean Jaurès, Mohamed Boudiaf, Yitzak Rabin, que de similitudes dans la stratégie de tension de l’extrême droite à trois moments paroxystiques en France, en Algérie, en Israël, avec le meurtre d'hommes-clés pour figer la situation au profit des extrêmes nationaliste, islamiste,…

Premier décrochage du siècle de l’espérance de vie en France pour les deux sexes

Les néolibéraux de droite ou de gauche ont fait mine de croire que l’on pouvait continuer à appliquer des politiques d’austérité notamment sur la protection sociale pour privatiser les profits et socialiser les pertes sans conséquences pour les citoyens et leurs familles. Déjà, en 2012, l’espérance de vie des femmes…

Laïcité : soutien à Elisabeth Badinter

Une polémique insensée se développe autour de l’Observatoire de la laïcité voulu par François Hollande et dont les nominations des membres et du président ont été faites par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre au printemps 2013. (Le Premier ministre installe en nommant lui-même tous les membres sans exception dans toutes ces officines – l’Observatoire de la laïcité comme les hauts conseils de la protection sociale et bien d’autres encore – en s’assurant une large majorité dévouée à sa politique.) Et Jean-Marc Ayrault a choisi Jean-Louis Bianco, un solférinien pur sucre pour présider le dit observatoire de la laïcité? C’est conforme à une Ve République fort peu républicaine d’ailleurs.
Ensuite, la polémique Valls-Bianco est surréaliste ; Jean-Louis Bianco déclare dans une lettre que l’Observatoire n’est pas placé sous la responsabilité du Premier ministre, ce qui est formellement juste mais politiquement faux puisque les nominations à cet Observatoire sont de la responsabilité exclusive du Premier ministre. Or,  ce qu’un premier ministre a fait, un premier ministre peut le défaire. Il est dans les attributions de Manuel Valls de pouvoir défaire ce qu’a fait son prédécesseur. (suite…)

Venezuela : la défaite bolivarienne aux élections législatives

Le président Chavez avait largement remporté les élections d’octobre 2012, avec environ 8,2 millions de voix contre un peu moins de 6,6 millions pour l’opposition. L’élection de son successeur Maduro avait été gagnée avec environ 7,6 millions de voix contre un pu moins de 7,4 millions de voix. À la…

Élements de géopolitique pétrolière

Nous savons depuis longtemps que, dans notre formation sociale capitaliste, les guerres impérialistes en Irak, en Libye, en Syrie sont principalement dues aux nécessités de contrôle de la production énergétique par les multinationales pétrolières et gazières. Voilà pourquoi les États-Unis ont engagé ces guerres, avec des soutiens de la plupart…

La gauche face au terrorisme

Massacres. Epouvante. Corps déchiquetés, cœurs brisés. En plein cœur de Paris, capitale des libertés. Le terrorisme islamiste, une nouvelle fois, et à une échelle sans précédent pour la France, a blessé gravement la République. Ah ! nous voudrions bien mener d’autres guerres, à la pauvreté, l’inégalité, l’indifférence écologique, au train fou…

Pourquoi la transformation culturelle, sociale et politique n’est-elle pas à l’ordre du jour dans le court terme ?

Nous avons, à de nombreuses reprises dans le journal ReSPUBLICA, proposé une actualisation des idées de Karl Marx et de Jean Jaurès car nous jugions alors que leurs pensées profondes ont une grande pertinence pour analyser le monde actuel. Aujourd’hui, nous précisons pourquoi nous avons besoin, pour penser l’avenir, d’actualiser…